Les employeurs de la région déclarent 225 800 projets de recrutement pour 2018, soit 38 100 de plus qu’en 2017. Voilà ce qu'indique le 11 avril Pôle Emploi Occitanie.

Cette hausse de 20 % est sensible dans tous les secteurs. La construction (+42 %) et le commerce (+26 %) enregistrent les progressions les plus importantes.

Cette augmentation s’explique essentiellement par une part plus importante des entreprises qui envisagent de réaliser au moins une embauche dans l’année. La propension à recruter passe ainsi de 24 % en 2017 à 28 % en 2018, soit un taux inégalé depuis 2010.


Les contrats à durée indéterminée occupent une place plus importante en 2018 et représentent 38% des intentions d’embauche contre 31 % l’année précédente.


Tout comme en 2017, le secteur des services concentre près de 6 intentions d’embauche sur 10 et affiche une progression de 16 % (contre 3,3 % en 2017).


Près de la moitié des projets de recrutement sont liés à une activité saisonnière dans une région où l’agriculture et le tourisme occupent une place importante. C’est 2 points de moins qu’en 2017 (51 % en 2017 contre 49 % en 2018).


Les employeurs de la région estiment que 37 % de leurs projets de recrutement seront difficiles à réaliser, soit 3 points de plus qu’en 2017. La construction (54 %) et les industries manufacturières (52%) affichent les taux de difficulté de recrutement les plus importants et des évolutions en hausse par rapport à l’année précédente (respectivement +3 % et +9 %).

Retour aux actualités