Carole Delga et Manuel Valls

Le plan Littoral 21 a été lancé le 1er juillet par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, en présence de Manuel Valls, (Photo Antoine Darnaud) le Premier ministre, au Grau-du-Roi (Gard).

« 50 ans après la mission Racine, j’ai décidé de mettre en œuvre un plan littoral 21 pour moderniser les infrastructures portuaires et touristiques, faire monter en gamme l’hébergement, aménager la côte, valoriser notre parc naturel marin et porter des innovations dans ces différents domaines », a-t-elle dit.

La présidente du conseil régional avait dévoilé les contours de ce projet le 5 avril dernier, lors de l’inauguration du salon Atout France, au parc des expositions de Montpellier.

Le plan Littoral 21 comportera quatre grands axes :

  • Un, le volet aménagement, afin « d’appuyer les communes et les intercommunalités dans la mise en place de projets équilibrés de développement territorial qui tiennent compte de la nécessaire cohabitation entre les populations permanentes et touristiques (lutte contre les volets clos), du développement de transports durables ».
  • Deux, un volet économique « pour développer l’activité des ports de commerce, la pêche et l’aquaculture, et les filières industrielles liées à la croissance bleue, avec un accent particulier sur l’éolien offshore ».
  • Trois, un volet touristique de requalification des stations littorales et des ports de plaisance, « pour restructurer et réhabiliter l’offre immobilière majoritairement en copropriété et de services, tant en matière de taille et de confort des hébergements, qu’en matière d’offre de loisirs et d’activités multi-saisons, et en traitant du logement des saisonniers ».
  • Quatre, un volet environnemental, « avec la gestion du trait de côte, du risque accru de submersion et de la fragilité du cordon dunaire par la mise en œuvre du Contrat de Plan Etat -Région 2015-2020 et le repositionnement des activités, l’écoconception des investissements portuaires, le développement de récifs artificiels, la préservation de la qualité des eaux et des habitats ».

Deux comités de suivi sont mis en place au sortir des vacances d’été.

Retour aux actualités