image001_0.png

Les effectifs salariés du privé ont continué d’augmenter au deuxième trimestre 2016 dans la région Occitanie. Sur les douze derniers mois, 22 400 postes supplémentaires ont été créés, chiffre l’Urssaf dans le dernier numéro de Stat’Ur, sa revue parue le 4 octobre.

La hausse entre le deuxième trimestre 2015 et le même trimestre de 2016 s’établit à 1,7 %.

 « L’Occitanie est la troisième région métropolitaine en termes de progression des effectifs, après la Corse (3,1 %) et PACA (1,8 %) », ajoute l’organisme de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales.

L’Occitanie se situe nettement au-dessus de la moyenne nationale qui se fixe à 1 %. L’ex Languedoc-Roussillon contribue à cette embellie du marché du travail : 10 500 des 22 400 postes supplémentaires lui reviennent.

Des salaires inférieurs à la moyenne nationale

Sur un an, l’ensemble des salaires distribués dans la région a lui aussi, logiquement, progressé de 2,7 % en raison notamment des hausses d’effectifs, soit plus que sur l’ensemble du pays (2,4 %). Toutefois, sur un an, le salaire moyen par tête (SMPT) a augmenté moins rapidement en Occitanie (1,1 %) qu’en France (1,5 %) et il reste inférieur de dix points à la moyenne nationale.

Seule donnée chiffrée sur ce SMPT : il s’élève à 2 095€ dans l’ex Languedoc-Roussillon où il a cru à peine de 0,7 % sur un an, c’est-à-dire deux fois moins rapidement qu’au niveau national.

Retour aux actualités